Le réel se joue de moi, me déshabille
Le je suis un, un peu partout, une peu plus loin
Et mille fois plus ailleurs

[by HOLGA]